JIF : Je Vous Présente Patience Dositha, Jeune Photographe Africaine qui ne Baisse pas les Bras

Patience Dositha, propriétaire d’Abled Photography, est une jeune congolaise basée au Kenya. Enfant, elle a quitté la République démocratique du Congo (RDC) après le décès de sa mère dans une attaque, où elle-même a perdu un bras.
Son père, lui, avait été gravement blessé et avait supplié un passant de mettre Patience à l’abri.
Patience a été emmenée au Rwanda par la femme qui l’a sauvée, mais après avoir terminé l’école, elle a été chassée par ses frères et sœurs adoptifs car leur mère était morte.

Patience a ensuite rencontré un ami de la famille qui conduisait des camions de transit à travers l’Afrique de l’Est, et l’a convaincu de la faire passer clandestinement au Kenya.

“A l’arrivée, il m’a donné cinq dollars pour que je puisse démarrer, et après quelques jours, j’étais fauchée et j’ai dû dormir dehors et manger les restes des poubelles”, a-t-elle déclaré à la BBC.
Un jour, Patience a entendu un homme parler kinyarwanda au téléphone et l’a suivi, attendant qu’il ait fini son appel.

Elle s’est présentée et a demandé s’il pouvait l’héberger.

L’homme a dit qu’il travaillait comme gardien et lui a dit qu’il consulterait sa femme. Le lendemain, il a accueilli Patience.

Patience a ensuite contacté l’International Rescue Committee qui a payé pour qu’elle suive un cours de photographie.

Après ses études, Patience a créé sa propre entreprise de photographie.

“Certaines personnes doutent de mes compétences en photographie parce que je n’ai qu’une main, mais quand je prends une photo d’elles, elles adorent mon travail et finissent par m’appeler pour prendre d’autres photos”, a-t-elle déclaré à la BBC.

“Je veux développer ma société pour qu’elle soit reconnue au niveau international”.

Patience dit qu’elle espère que sa propre histoire encouragera d’autres immigrants et personnes handicapées à ne pas perdre espoir.

reportage : Linda Nukunu

2 réflexions sur “JIF : Je Vous Présente Patience Dositha, Jeune Photographe Africaine qui ne Baisse pas les Bras

  1. Elle a dit Patience, moi je dirai en plus Espoir ! Tant qu’on vit il y a de l’espoir ; le mal le plus hideux, le plus atroce peut laisser place à l’espoir, par la volonté ! Si la vie triomphe toujours du mal, nous les Noirs Africains n’en sommes-nous pas la preuve vivante ?

    J'aime

  2. Quelle que soit l’indifférence ou le regard des autres, l’essentiel est de persévérer sans relâche et la vie nous donne raison . 👏🏿👏🏿👏🏿Bravo à Dositha !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s