Les Savants Noirs Savamment Ignorés : un Devoir de Résurrection

Les Noirs ont apporté une variété d’innovations dans le progrès technologique et scientifique de l’humanité. Que ce soient les premiers processus de nettoyage à sec ou les procédures chrirugicales en ophtalmologie. Depuis des siècles, des Noirs ont contribué à changer notre mode de vie, grâce à leur ingéniosité et leur créativité. Et pourtant, la plupart de ces pionniers de la technologie et de la science sont savamment ignorés. On les ignore parce qu’il ne sied pas qu’un Noir sache, à l’instar du déni de l’identité noire de l’Egypte ancienne.

Pour un Noir épris de justice, qu’il soit d’Afrique même ou de la diaspora, refuser cet enterrement sournois est un impératif. C’est pourquoi, avec son projet « Nos fameuses têtes penseuses », Tania Armant, Creilloise de 30 ans, veut remettre en lumière les noms des inventeurs noirs oubliés par l’Histoire. Son idée a porté sur une collection de tee-shirts de dix personnalités qui ont développé des objets toujours utilisés aujourd’hui quotidiennement.

Les visages de Garret Morgan, inventeur du feu tricolore, de Percy Lavon Julian, qui développa la mousse que l’on trouve dans les extincteurs, ou encore de John Stenard, qui créa le réfrigérateur, seront imprimés sur les tee-shirts de Tania. Leurs trouvailles seront précisées. Des personnalités souvent reléguées au second plan au profit d’hommes blancs. A l’image de Lewis H. Latimer, qui travaillait avec Thomas Edison sur l’ampoule électrique et dont le nom n’est jamais cité.

Le projet a germé il y a deux ans, d’abord sous la forme d’un livre jeunesse. « Ma fille s’étonnait de ces personnalités dont elle n’avait jamais entendu parler », dit la jeune femme, assistante administrative. Trop chronophage, cette première idée est finalement abandonnée au profit  des tee-shirts. « Il me fallait un support qui plaise aux générations actuelles et futures », justifie Tania Armant.

Blog1
Tania Armant,

Tania finalise actuellement son produit, qui devrait être mis sur le marché d’ici la rentrée pour une vingtaine d’euros. « Une toute petite pierre apportée à l’édifice » Si le projet est plus ancien, il prend une résonance particulière avec l’actualité et le mouvement « Black lives matter ».

« Ce n’est qu’une toute petite pierre apportée à l’édifice mais si elle peut permettre de prendre conscience de certaines choses, c’est déjà ça. » Avec ses tee-shirts, Tania Armant veut, à sa manière, inscrire ces personnalités dans la vie courante. « Cela rejoint quelque part ce qu’il se passe à travers les mouvements d’égalité des droits. C’est incroyable de se dire qu’en 2020 nous devons toujours nous battre pour cela. »

 Contact : tania_armant@hotmail.fr

NASA : La Résurrection Fort Méritée de Mary Jackson

Nicoletta Lokoci

11 réflexions sur “Les Savants Noirs Savamment Ignorés : un Devoir de Résurrection

  1. Beau projet! Juste et équitable, comme un rééquilibrage de l’histoire de l’humanité sans être extrémiste. Ces hommes et femmes amoureux du savoir et de la connaissance dont les plus innovantes découvertes et progrès technologiques d’aujourd’hui sont imprégnés de l’esprit, se doivent à l’instar de leur homologues occidentaux, réhabilité dans les manuels et l’actualité. Cela me rappelle un films que j’ai découvert depuis peu, intitulé <>. Un projet à grand impact universel.

    Aimé par 1 personne

    1. Rééquilibrer le récit des hommes et femmes qui ont contribué au progrès de la science et de la technologie n’est que justice. Même si, ce faisant, on ne doit pas tomber dans l’excès contraire, ont doit à la vérité de reconnaître la révolte qui anime les descendants de ceux qui ont été ignorés, effacés de la surface de l’histoire pour la seule raison de leur origine. Personne n’a occulté la contribution d’une Marie Curie à la science. C’est dire toute la perfidie de la logique d’élimination des Noirs ; une logique qui vient de loin et qui a trop duré !

      J’aime

  2. Merci Tania, mes encouragements, nos ancêtres noirs geniteurs de l’humanité nous observent et bénissent toutes nos actions allant dans ce sens, souvient toi, chez nous les morts ne sont pas morts ……….

    J’aime

  3. Merci de faire ressusciter une bonne partie de l’Histoire délibérément cachée et entrée. Étant donné que nous sommes la première création humaine nous savons qu’il avait et il y a des scientifiques et inventeurs noirs. Merci de nous les faire savoir et de les connaître. Ils méritent notre fierté.

    J’aime

  4. Chère Tania, reçois ici tous mes encouragements. Nous devons travailler, tous, pour l’égale considération des Humains. A ce propos, nous avons lancé une pétition L’APPEL DE TOUMAI publiée par Le Monde. Prière faire circuler. Merci pour ton travail si noble.

    J’aime

  5. Très bonne résurrection des faits, ce qui manque maintenant, c’est de continuer à inventer tout les jours et faire partie du monde scientifique actuel et non seulement historique. Je suis partant d’actualiser le passé aussi par le présent.

    J’aime

  6. Belle initiative qui corrige tout l’entendu des médias. Belle initiative qui rétablit vérité et sincérité. Cette option booste confiance et fierté en nos enfants. C’est l’humus à même de fertiliser leurs ambitions à houer d’autres pistes de recherches. Merci et bonne continuation !!! Émile TAMBAUD

    J’aime

  7. « Jusqu’à ce que les lions écrivent l’histoire, les récits de chasse seront toujours en faveur des chasseurs. »
    Je suis pasteur évangélique, mais sur cette question, tout mon respect va aux rasta: j’ai été frappé de voir que leurs enfants ne connaissent ni Batman ni Harry Potter, mais peuvent tout dire de la vie et des combats de Marcus Garvey. Quand je pense qu’on a réussi à nous faire croire que c’est eux les fous. Bref! L’histoire s’écrit et se raconte et aucun pays n’est premier producteur d’encre ou de salive. Le problème actuel est de trouver des oreilles pour écouter et des yeux pour lire. Pour cela il faut une révolution, une récupération de nos systèmes éducatifs et de nos médias… car je vous rappelle qu’il est encore écrit dans nos manuels scolaires l’absurdité selon laquelle nos ancêtres étaient des « presqu’hommes » qui vendaient leurs enfants pour un miroir.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s