Nouvelle Technologie et Racisme : Quand l’ONU s’en Mêle

Les nouvelles technologies numériques s’appuyant sur les mégadonnées et l’intelligence artificielle renforcent les inégalités raciales, la discrimination et l’intolérance, a dénoncé mercredi une experte indépendante des droits de l’homme de l’ONU, appelant à rendre justice et à accorder des réparations aux personnes et communautés touchées.

Même lorsque les développeurs et les utilisateurs de ces technologies n’ont pas l’intention que ces dernières soient discriminatoires, ils le font souvent de toute façon, a déclaré Tendayi Achiume, Rapporteure spéciale des Nations Unies sur le racisme, lors de la présentation de son rapport sur les nouvelles technologies numériques et la discrimination raciale devant le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

« La technologie n’est ni neutre ni objective », a déclaré Mme Achiume. « Elle est fondamentalement façonnée par les inégalités raciales, ethniques, de genre et autres qui prévalent dans la société, et aggrave généralement ces inégalités ».

Pour la Rapporteure spéciale, « il en résulte une discrimination et un traitement inégal dans tous les domaines de la vie, de l’éducation et de l’emploi aux soins de santé et à la justice pénale ».

Des sociétés comme Facebook ont des modèles économiques et commerciaux qui leur permettent de profiter activement de la désinformation, de la discrimination et de l’intolérance – Tendayi Achiume

Mais le problème des nouvelles technologies numériques ne se limite pas simplement à la promotion du racisme, de la xénophobie et de l’intolérance, a déclaré l’experte indépendante.

« Cela va plus loin que ça. Des sociétés comme Facebook ont des modèles économiques et commerciaux qui leur permettent de profiter activement de la désinformation, de la discrimination et de l’intolérance », a dit Mme Achiume. Elle a également déclaré que de nombreux gouvernements ont adopté des algorithmes « qui discriminent structurellement les groupes marginalisés ».

La Rapporteure spéciale a appelé à un examen plus approfondi de la conception des technologies numériques, à octroyer des réparations pour les personnes touchées par un racisme enraciné et à une interdiction éventuelle de certaines technologies.

ibinimori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s