La pandémie a entraîné la perte de quatre mois d’études pour les élèves des pays pauvres

© UNICEF/Frank Dejong
école primaire de San Pedro, Côte d’Ivoire

Une enquête de la Banque mondiale, de l’UNICEF et de l’UNESCO a révélé que les enfants des pays à faibles et moyens revenus n’ont pas été scolarisés pendant 16 semaines, soit 10 de plus que les élèves des pays riches.

La crise mondiale du coronavirus a plus affecté l’éducation des enfants des pays pauvres que celle des étudiants des pays à revenu élevé. Et l’une des raisons était l’accès aux ordinateurs et autres dispositifs d’enseignement à distance.

Cette conclusion est tirée d’une étude conjointe du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et de la Banque mondiale.

L’analyse a pris en compte les plans de réouverture des écoles, les mesures de santé et de financement, ainsi que le temps perdu à fermer des écoles, en plus du soutien aux élèves, aux parents et aux enseignants

lire la suite

À Saint-Ouen ça Tourne Rond pour le Cinéma !

« Lupin » avec Omar Sy

Dans cette période compliquée pour la culture, Saint-Ouen ne baisse pas les bras côté cinéma. On pourrait même dire que ça tourne fort. La ville accueille en effet des tournages de plus en plus nombreux.

Ainsi, à Saint-Ouen ont été tournés en octobre…

2 longs-métrages :

  • « Goliath » de Frédéric Tellier
  • « Un effondrement » de Julien Bittner

6 séries :

  • « Lupin » avec Omar Sy
  • « Rebecca » avec Anne Marivin et Benjamin Biolay
  • « 13 vies » avec Florence Pernel et Guillaume Labbé
  • « Fugueuse » avec Sylvie Testud, Fanny Cottençon et Michael Youn
  • « Luther » avec Nadia Farès, Chloé Jouannet et Christopher Bayemi
  • « Dans l’enfer des foyers » avec Isabelle Carré
« Rebecca » avec Anne Marivin et Benjamin Biolay

4 courts-métrages étudiants

  • La Fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son)
  • L’ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle)

Sans oublier nos amis de Groland.

À noter également que deux films français tournés à Saint-Ouen sont sortis dans les salles mercredi 21 octobre :

Court-métrage étudiants de la Fémis (École nationale sup. des métiers de l’image et du son

On peut donc le dire : à Saint-Ouen ça Tourne rond pour le cinéma !

Adieu les Cons

L’Afrique Face aux Menaces du Réchauffement Climatique – ONU

Sécheresses, températures plus chaudes, inondations et même une invasion fréquente de criquets pèlerins ainsi qu’une persistance de maladies comme le paludisme, les conséquences du changement climatique sont durement ressenties en Afrique, et le pire est à venir sur la sécurité alimentaire, l’économie et la santé du continent, a alerté lundi l’Agence des Nations Unies pour la météo.

Lire la suite

Journée Mondiale de l’Alimentation : Agir Ensemble pour l’Avenir

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), les Nations Unies ont appelé à redoubler d’effort pour réaliser l’objectif de « Faim zéro ». 

2020 n’est pas une année comme les autres pour les trois agences de l’ONU oeuvrant sur les questions alimentaires et agricoles et dont le siège est à Rome, en Italie.

Vendredi dernier, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) s’est vu attribué le prix Nobel de la paix de cette année. Ce vendredi 16 octobre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) célèbre son 75e anniversaire. Au début du mois, le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) est devenu la première entité des Nations Unies à obtenir une note de crédit d’une agence de notation financière.

Le chef de l’ONU voit dans l’attribution du Nobel de la paix au PAM une reconnaissance du droit de tous les peuples à l’alimentation  et des efforts collectifs pour atteindre l’objectif « Faim zéro ».

« Dans un monde d’abondance, c’est un grave affront que des centaines de millions de personnes se couchent chaque soir le ventre vide », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un message pour la Journée mondiale de l’alimentation.

La pandémie de Covid-19 a aggravé encore plus l’insécurité alimentaire, qui a atteint un niveau inégalé depuis des décennies. Selon les Nations Unies, quelque 130 millions de personnes pourraient se retrouver au bord de la famine d’ici à la fin de l’année. Un chiffre qui s’ajoute aux 690 millions de personnes qui manquent déjà de nourriture. Et dans le même temps, plus de 3 milliards de personnes ne peuvent pas se permettre une alimentation saine.

« Nous devons redoubler d’efforts pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) », a déclaré M. Guterres. Parmi les 17 ODD à réaliser avant 2030, le second consiste à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. « Cela signifie un avenir où chaque personne, partout, aura accès à l’alimentation dont elle a besoin », a souligné le Secrétaire général.

Le chef de l’ONU convoquera l’année prochaine un sommet sur les systèmes alimentaires. « Nous devons rendre les systèmes alimentaires plus résistants à la volatilité et aux chocs climatiques. Nous devons garantir une alimentation durable et saine pour toutes et tous et réduire au minimum le gaspillage de nourriture. Et nous avons besoin de systèmes alimentaires qui offrent des moyens de subsistance décents et sûrs aux travailleurs », a précisé M. Guterres.

lire la suite

Tout, tout, tout, Vous Saurez Tout sur … le Lavage des Mains…

Les virus respiratoires tels que la maladie à coronavirus (Covid-19) se propagent lorsque du mucus ou des gouttelettes contenant le virus pénètrent dans le corps par l’intermédiaire des yeux, du nez ou de la gorge. Les mains sont également l’une des manières les plus courantes de transmettre le virus d’une personne à une autre.

Durant une pandémie, le fait de se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon fait partie des mesures les plus économiques, les plus faciles et les plus importantes pour prévenir la propagation d’un virus.

Voici tout ce que vous devez savoir pour vous laver les mains correctement. 

Comment se laver les mains correctement ?

Pour éliminer toutes les traces de virus sur vos mains, il ne suffit pas de vous frotter et de vous rincer rapidement les mains. Voici la marche à suivre, étape par étape, pour vous laver les mains efficacement.

1ère étape : mouillez-vous les mains à l’eau courante. 
2e étape : appliquez suffisamment de savon pour recouvrir vos mains mouillées. 
3e étape : frottez toute la surface de vos mains, sans oublier le dos des mains et les espaces entre les doigts et sous les ongles, pendant au moins 20 secondes. 
4e étape : rincez-vous soigneusement les mains à l’eau courante. 
5e étape : séchez-vous les mains avec un linge propre ou avec une serviette à usage unique. 

Pendant combien de temps dois-je me laver les mains ?

Vous devez vous laver les mains au minimum pendant 20 à 30 secondes. Pour vous donner une idée de ce que cela représente, c’est le temps de chanter deux fois la chanson Joyeux anniversaire dans son intégralité.

Il en va de même pour les solutions hydroalcooliques : utilisez une solution qui contient au moins 60 % d’alcool et frottez-vous les mains pendant au moins 20 secondes pour vous assurer de couvrir toute la surface de vos mains. 

Quand dois-je me laver les mains ?

Pour prévenir la propagation et la contamination à la Covid-19, vous devez vous laver les mains aux moments suivants : 
– après avoir mouché votre nez, toussé ou éternué ; 
– après vous être rendu(e) dans un lieu public, notamment les transports en commun, les marchés et les lieux de culte ; 
– après avoir touché des surfaces en dehors de chez vous, notamment de l’argent ; 
– avant, pendant et après les soins si vous vous occupez d’une personne malade ; 
– avant et après avoir mangé.

De manière générale, vous devez toujours vous laver les mains aux moments suivants : 
– après être allé(e) aux toilettes ; 
– avant et après avoir mangé ; 
– après avoir manipulé les poubelles ; 
– après avoir touché des animaux, dont les animaux de compagnie ; 
– après avoir changé la couche de votre bébé ou avoir aidé votre enfant à utiliser les toilettes ; 
– quand vos mains sont visiblement sales. 

Comment aider mon enfant à se laver les mains ?

Vous pouvez aider votre enfant à se laver les mains en lui facilitant la tâche, par exemple, en installant un marchepied pour qu’il puisse atteindre l’eau et le savon tout seul. Vous pouvez aussi rendre l’exercice amusant en lui chantant sa chanson préférée pendant que vous l’aidez à se frotter les mains.

Dois-je utiliser de l’eau chaude pour me laver les mains ?

Non, la température de l’eau n’a pas d’importance lorsque vous vous lavez les mains. L’eau froide est tout aussi efficace que l’eau chaude pour tuer les germes et les virus, à condition d’utiliser du savon ! 

Dois-je me sécher les mains avec une serviette ?

Les germes se propagent plus facilement à partir d’une peau mouillée qu’à partir d’une peau sèche, donc il est important de vous sécher scrupuleusement les mains. Les serviettes en papier ou les linges propres sont le moyen le plus efficace d’éliminer les germes et d’éviter qu’ils se propagent à d’autres surfaces. 

Est-il préférable de se laver les mains avec de l’eau et du savon ou d’utiliser une solution hydroalcoolique ?

De manière générale, le lavage des mains à l’eau et au savon et le gel hydroalcoolique sont très efficaces pour tuer la plupart des germes et des agents pathogènes, à condition d’être réalisé ou utilisé correctement.

Le savon détruit le coronavirus en détruisant l’enveloppe extérieure qui le protège. Si vos mains sont sales, vous devez les laver en utilisant de l’eau et du savon.

Les solutions hydroalcooliques sont moins efficaces sur des mains visiblement sales. Les solutions hydroalcooliques sont souvent plus pratiques à l’extérieur, mais elles peuvent être chères ou difficiles à trouver dans des contextes d’urgence. De plus, elles permettent de tuer le coronavirus, mais ne tuent pas tous les types de bactéries et de virus, comme par exemple le norovirus et le rotavirus responsables de diarrhée. Les solutions hydroalcooliques peuvent aussi être toxiques en cas d’ingestion, elles doivent être conservées hors de portée des enfants et utilisées uniquement sous la surveillance d’un adulte. 

Que faire si je n’ai pas de savon ?

Si vous n’avez pas de savon et d’eau courante, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique contenant au moins 60 % d’alcool est la meilleure seconde option. L’utilisation d’eau savonneuse ou de cendres peut contribuer à éliminer les bactéries, mais de manière moins efficace.

Si vous devez avoir recours à l’une de ces deux méthodes, lavez-vous les mains le plus vite possible dès que vous avez accès à une installation adaptée et évitez de toucher les gens et les surfaces entre-temps. 

Quelles autres mesures puis-je prendre pour enrayer la propagation du coronavirus ?

Pratiquez l’éloignement physique : restez à au moins un mètre des autres, aérez fréquemment les pièces ou laissez les fenêtres ouvertes, évitez de serrer des mains, de prendre les gens dans vos bras et de les embrasser, de partager de la nourriture, des couverts, des verres et des serviettes.

Portez un masque lorsque vous n’êtes pas en mesure de maintenir l’éloignement physique, en particulier dans les espaces clos intérieurs.

Restez à la maison si vous ne vous sentez pas bien, évitez tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe. Obtenez rapidement un avis médical si vous toussez, ou si vous avez de la fièvre ou des difficultés à respirer, ou si vous observez les mêmes symptômes chez votre enfant.

Ayez les bons réflexes lorsque vous éternuez et toussez : couvrez-vous la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez, puis jetez immédiatement le mouchoir usagé et lavez-vous les mains. 
Évitez de vous toucher le visage (bouche, nez, yeux).

Nettoyez les surfaces susceptibles d’avoir été en contact avec le virus et, de manière générale, nettoyez les surfaces plus fréquemment (en particulier dans les lieux publics).

Tenez-vous au courant des dernières informations en consultant celles fournies par vos autorités sanitaires locales ou celles disponibles sur le site internet de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

lire la suite

Journée Internationale des Filles : les First Ladies Donnent de la Voix

La Mission de paix des Premières Dames africaines, MIPREDA, a appelé à l’égalité des chances et à une plus grande protection des fillettes contre la violence sexiste et les pratiques néfastes.

L’organisme regroupant les épouses des chefs d’État et de gouvernement africains a lancé l’appel dans un message de bonne volonté de sa Présidente par intérim et Première Dame nigériane, Mme Aisha Buhari, à l’occasion de la Journée internationale des Filles, 2020, sur le thème «Ma voix, notre avenir commun ».

Dans sa déclaration, Mme Buhari a également exhorté les dirigeants africains à doter chaque fillette d’une éducation de qualité et de nouvelles compétences qui les aideraient en fin de compte à devenir autonomes en tant que femme.

«À cette occasion de la Journée internationale des Filles, au nom de mes sœurs, le reste des Premières Dames africaines, je félicite nos filles pour leur journée spéciale et salue leur résilience face à des défis de taille.

«Le fait que la société africaine soit culturellement inclinée contre les fillettes ne fait aucun doute. Il nous incombe en tant qu’organismes régionaux, bailleurs de fonds et partenaires du développement international, gouvernements nationaux et gouvernements infra-nationaux, collectivités, organisations de la société civile et organisations non gouvernementales et, en fait, parents, tuteurs et individus d’intensifier l’attention et les ressources pour les soutenir pour profiter de la vie et actualiser leurs potentiels.

«Nous devons tenir compte et même amplifier leurs aspirations à l’égalité des chances et à la protection contre la violence sexiste ainsi que contre les pratiques néfastes telles que le mariage des enfants, les mutilations génitales féminines qui abaissent leur estime de soi, jugent leur avenir et leur causent des préjudices physiques et inutiles. morts », a déclaré Mme Buhari.

La présidente de la MIPREDA  a également chargé les gouvernements africains et les parties prenantes d’accorder davantage d’attention et de ressources à la protection des fillettes contre le VIH et le sida et les a encouragés à se démarquer en tant que défenseurs du changement.

«Nous devons les construire et les aider à raconter leurs propres histoires et à se démarquer en tant que défenseurs et agents du changement social. Surtout, nous devons faire de l’acquisition de compétences et d’une éducation de qualité abordable une priorité absolue à travers le continent », a-t-elle déclaré.

Elle a souhaité à la petite fille africaine une joyeuse fête.

ibinimori

Covid-19 : l’Afrique de l’Ouest à la Peine pour la Réouverture des Ecoles

Seul 1 pays sur 3 est prêt à accueillir en toute sécurité les enfants pour la rentrée scolaire en Afrique de l’Ouest et du Centre, a annoncé mercredi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), qui en appelle les Etats de cette région à accélérer une réouverture sûre des écoles, avec des mesures de protection sanitaires et d’hygiène adéquates. 

« Nous n’avons pas de temps à perdre. Chaque jour qui passe, des millions d’enfants et de jeunes qui n’ont pas d’opportunités pour accéder en toute sécurité à un enseignement sont privés de leur droit à l’éducation et leur avenir est menacé », a déclaré la Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Marie-Pierre Poirier.

Selon ces nouvelles données de l’UNICEF, seuls 7 des 24 pays de la région ont été capables de rouvrir convenablement leurs portes pour la nouvelle année scolaire 2020-2021. 

Six mois après le début de la pandémie qui a forcé tous les pays de cette région à fermer leurs écoles, les pays désormais prêts sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, le Congo, la Guinée Équatoriale, la Sierra Leone et le Tchad.

lire la suite