Dix millions de filles supplémentaires risquent d’être mariées durant leur enfance à cause du Covid-19

Dix millions de mariages d’enfants supplémentaires risquent d’être conclus d’ici à la fin de la décennie, menaçant d’anéantir des années de progrès pour réduire cette pratique, selon une nouvelle analyse publiée lundi par l’UNICEF.

Un rapport, intitulé Covid-19 : une menace pour les progrès enregistrés contre le mariage des enfants, publié à l’occasion de la Journée internationale des femmes, prévient que les fermetures d’écoles, les contraintes économiques, la perturbation des services, les décès durant la grossesse et les décès parentaux imputables à la pandémie augmentent les risques de mariage pour les filles les plus vulnérables.

Même avant l’épidémie de Covid-19, 100 millions de filles étaient déjà exposées au risque d’être mariées pendant leur enfance durant la prochaine décennie, et ce, malgré un recul considérable de cette pratique dans plusieurs pays au cours des dernières années. Ces 10 dernières années, la proportion de jeunes femmes dans le monde mariées durant leur enfance a baissé de 15%, passant de près d’une femme sur quatre à une femme sur cinq. Quelque 25 millions de mariages ont ainsi été évités, mais ces progrès sont aujourd’hui compromis.

Lire la suite

Une réflexion sur “Dix millions de filles supplémentaires risquent d’être mariées durant leur enfance à cause du Covid-19

  1. Il faut éradiquer la pauvreté.

    Les femmes sont les plus pauvres de la terre pourtant elles travaillent 24h/ 24h.

    Avec le Covid, ce sont les couples qui sont devenus très pauvres et comme la dot reçue lors des mariages de mineures, les phénomènes comme la traite des enfants, la prostitution rapportent de l’argent aux familles, ce drame ne peut qu’empirer.

    Par ailleurs ces filles mariées de manière précoce sont des laissées pour compte. Elles ont besoin d’assistance aussi pour apprendre un métier car ne pas être allée à l’école ne signifie pas qu’elles ne peuvent plus rien faire. les temps ont beaucoup changé. Elles peuvent s’en sortir aujourd’hui beaucoup plus qu’hier. Le 21ème siècle avec toutes ses Lumières leur apportera ce qu’il a de mieux.

    LE MARIAGE PRÉCOCE N’EST PAS UNE SENTANCE DE MORT.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s