8 Mars : Les Femmes Africaines et le Problème des Foyers Polluants

Des femmes enveloppées dans un épais nuage de fumée

La pollution atmosphérique est un problème mondial croissant, surtout dans les pays en développement. L’exposition à la fumée des polluants, des feux à ciel ouvert ou des combustibles inefficaces – les principaux moyens de cuisson pour près de trois milliards de personnes dans les pays en développement – provoque près de 4 millions de décès prématurés chaque année

L’exposition à la fumée de la cuisine contribue à une gamme de maladies chroniques et d’impacts aigus sur la santé tels que la pneumonie de la petite enfance, l’emphysème, la cataracte, le cancer du poumon, la bronchite, les maladies cardiovasculaires et l’insuffisance pondérale à la naissance. Les femmes et les jeunes enfants sont les plus touchés, avec plus de 2 200 enfants au Ghana qui meurent chaque année des suites d’infections aiguës des voies respiratoires inférieures causées par l’utilisation de combustibles solides.

Le cas du Ghana

Au Ghana, en Afrique de l’ouest, plus de 80 pour cent de la population dépend des combustibles solides pour ses besoins en cuisine. Et l’exposition à la fumée des feux de bois cause en moyenne 18000 décès chaque année. La dépendance à la biomasse augmente la pression sur les ressources naturelles locales, entraînant une dégradation de l’environnement, et oblige les femmes et les enfants à passer de nombreuses heures chaque semaine à ramasser du bois. Une cuisson inefficace contribue également au changement climatique à travers les émissions de gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone, le méthane, et les aérosols comme le noir de carbone.

Heureusement des initiatives locales essaient de changer les choses. C’est le cas des « Ghana Girl Guides » qui ont commencé à enregistrer des résultats impressionnants. L’ ONG s’appuie sur l’introduction de cuisinières améliorées qui consomment une petite quantité de charbon de bois.
L’Organisation mondiale de la santé estime qu’environ 3 milliards de personnes font cuire leurs aliments et chauffer leurs maisons en utilisant du bois ou du charbon de bois.
Ce qui produit des niveaux élevés de pollution atmosphérique des ménages exposant les femmes et les enfants qui les utilisent à de graves risques pour la santé.
Irene Ashangmor, 15 ans, a présenté à sa famille la cuisinière efficace. Elle dit que cela a fait une grande différence.

L’ancienne méthode de cuisson qui pollue beaucoup les ménages

La résistance des conservateurs

Mais tout le monde n’est pas convaincu de cette nouvelle expérience dans cette communauté. Martha Abayatey, enveloppée dans un épais nuage de fumée, prépare un repas à l’aide d’un feu de bois.
Elle pense que la méthode traditionnelle de cuisson reste la meilleure option.
Zakia Abdul-Wahab de l’Association des Guides du Ghana dit qu’elles espèrent étendre la campagne de cuisine propre à tout le pays.

Les nouvelles cuisinières améliorées conçues pour diminuer la pollution atmosphérique au Ghana
Les nouvelles cuisinières améliorées conçues pour diminuer la pollution atmosphérique au Ghana

Le groupe demande au gouvernement du Ghana de fournir des fonds pour réduire les coûts des poêles.
Avec plusieurs millions de morts chaque année en raison de la pollution par le charbon des feux de cuisson, elles espèrent que le changement va s’opérer un jour.
En attendant, des millions de feux de bois sont allumés à travers le Ghana chaque jour.
Les familles ne savent pas encore qu’il y a un tueur silencieux qui se cache dans leurs maisons.

Nonviva Laurence

Journée du 8 Mars : Ce qu’elle n’est pas ; Ce qu’elle doit Être

Woman, stand up for you rights !

Ni Fleur ni couronne, la journée du 8 Mars n’est pas une journée d’enfumage des femmes encore moins une journée-berceuse, mais une journée des droits, une journée de revendication pour l’égalité qui reste encore à concrétiser…!

Linda Nukunu